jeudi 12 février 2009

33% des chercheurs d’emploi jouent un rôle.

théatre

Nouvelle brève vue sur JDN:

«La moitié des salariés européens avouent adopter un comportement différent selon s'ils sont chez eux ou au travail. C'est ce que révèle une enquête d'OPP, organisme spécialisé dans les questionnaires psychométriques. Cette proportion monte à 64 % au Royaume-Uni, contre 46 % en France. Parmi les aspects de leur personnalité que les salariés gomment, on retrouve principalement l'humour et l'inclination à discuter. Au contraire, ils accentuent particulièrement leur esprit de coopération. Un tel va-et-vient est coûteux en terme d'énergie : 35 % trouvent cette adaptation éprouvante et 28 % la qualifient même de stressante. Cela commence dès l'entretien d'embauche, lors duquel un tiers des répondants assurent jouer un rôle pour "coller" aux attentes de l'employeur.»

Ce n’est pas que je sois surpris des résultats de cette enquête mais avouons que de prendre conscience de l’énorme (33%)proportion de salariés qui «jouent un rôle» en entrevue de sélection a de quoi faire réfléchir.

Voulant «faire plaisir» au recruteur, ces candidats se rendent-ils compte, qu’en fait, ils ne font pas seulement la comédie à l’entreprise mais bien à eux-mêmes!

L’entreprise qui recrute recherche un candidat qui possède les compétences, les valeurs et la personnalité qui soit en adéquation avec le poste offert et l’organisation.

En voulant répondre artificiellement à ces attentes, le candidat pose un geste qui, effectivement, lui permettra probablement de mieux performer dans le processus de sélection mais est-ce vraiment souhaitable?

En obtenant un tel poste, cet «imposteur» prend le risque de ne pas être à la hauteur des attentes mais plus encore, d’être en dissonance avec les valeurs organisationnelles, ce qui, pour reprendre les termes de l’étude, est «éprouvant».

Le meilleur conseil que je puisse donner aux candidats est de répondre le plus honnêtement et avec intégrité aux questions des recruteurs. Ce faisant, peut-être n’obtiendrez-vous pas un emploi du premier coup mais celui que vous obtiendrez vous comblera d’avantage.

Publier un commentaire