lundi 2 février 2009

Tiens mon champion, te voilà patron!

star2

Le meilleur employé d’une équipe fait-il nécessairement le meilleur gestionnaire? La réponse semble évidente mais pourtant un nombre incalculable d’organisations, lorsque vient le temps d’embaucher un gestionnaire, offre une promotion à leur meilleur employé. Qu’il s’agisse d’un vendeur, d’un professionnel ou autre.

Plus souvent qu’autrement, l’entreprise est perdante sur les deux fronts (lose/lose situation). D’un coté, elle se prive de l’un de ses meilleur élément, là où il procure une performance de haut niveau, et de l’autre, il est loin d’être sûr qu’elle se dote d’un bon gestionnaire et probablement pas du meilleur gestionnaire dans les circonstances.

Donc, le meilleur vendeur ne fait pas nécessairement le meilleur gestionnaire. Par contre, il est possible que se soit le cas, il ne faut pas généraliser non plus. Si tel est le cas, vous avez entre les mains un employé de grand talent.

Pourquoi?

Tout simplement parce que les compétences requises pour un poste de gestion et celles requises pour un poste de professionnel ne sont pas les mêmes. Certaines sont présentes dans les deux postes, mais pas toutes.

Pour performer dans les deux fonctions, il est nécessaire que l’employé en question possèdent les deux jeux de compétences!

Être gestionnaire est une profession en soi, on l’oublie souvent, ou encore on hésite à le reconnaitre.

Pour illustrer mon propos je vous ai préparé l’exemple suivant:

J’ai cherché au sein de la même organisation deux postes présentement en affichage. L’un est un conseiller financier au particulier et l’autre un directeur au sein de la même unité, donc son patron.

J’ai ressorti les compétences requises pour les deux fonctions et mis en gras les compétences identiques. Voyez comment certaines se retrouvent effectivement dans les deux postes mais qu’au final, celles-ci ne représentent qu’à peine 50%.

Donc, conclure sans autre vérification que la voie royale vers un poste de gestion est d’être le meilleur employé n’est pas, selon moi, une pratique de gestion à utiliser.

Pour doter un poste de gestion il importe d’identifier adéquatement les compétences requises pour ce poste et d’évaluer le candidat en fonction de ces compétences. S’il s’avère que le candidat idéal soit votre meilleur employé embauchez-le……..en espérant que vous ayez un plan de relève pour remplacer votre meilleur élément, mais ça, c’est une autre histoire……..

 

Poste de gestionnaire :

  • Connaissance générale de l'ensemble des produits et services financiers aux particuliers;
  • Connaissance des programmes de gestion des ressources humaines en vigueur (ex. : gestion des effectifs, rémunération incitative, développement des compétences);
  • Connaissance de l'environnement externe (clientèle, marché et concurrence);
  • Connaissance générale des normes et pratiques de crédit, des techniques d'évaluation d'une demande de financement ainsi que des procédures opérationnelles;
  • Connaissance de l'actualité financière, économique, politique et juridique;
  • Prendre des décisions de qualité et savoir gérer les priorités.
  • Être orienté vers le client
  • Être orienté vers les résultats;
  • Savoir négocier et savoir s'adapter;
  • Être doué pour la communication interpersonnelle;
  • Savoir motiver, développer les compétences de ses employés et savoir constituer des équipes performantes;
  • Faire face aux problèmes de performance de ses employés;
  • Savoir gérer et établir des indicateurs de performance;

Poste de conseiller:

  • Connaissance des produits et services;
  • Connaissance des normes et des pratiques de financement et de gestion du crédit ainsi que des techniques d'évaluation et de suivi d'une demande de financement.
  • Connaissance des produits et services en matière de diversification de portefeuille et de planification à la retraite.
  • Connaissance des politiques, des lois et des normes relatives aux produits et services offerts.
  • Prendre des décisions de qualité.
  • Être doué pour la communication interpersonnelle.
  • Être orienté vers le client.
  • Être orienté vers les résultats.
  • Persévérance.
  • Bien connaître l'environnement professionnel.
  • Savoir négocier.
  • Faire preuve d'autonomie.
Publier un commentaire