jeudi 12 novembre 2009

Le régime de retraite individuel (RRI)

Retraite

Aujourd'hui, je sors du cadre traditionnel de ce blogue pour vous présenter non pas un billet sur la gestion, mais plutôt un texte sur un sujet qui intéressera particulièrement les entrepreneurs et les hauts salariés désireux de planifier adéquatement leur retraite tout en maximisant les impacts fiscaux.

Étant donné que le lectorat de cet espace virtuel est majoritairement composé de gestionnaires et d’hommes d’affaires, le sujet d’aujourd’hui devrait piquer votre curiosité puisqu’il s’adresse directement à vous.

De quoi s’agit-il?

Je fais référence au régime de retraite individuel (RRI).

L’idée de vous parler de ce régime m’est venue à la suite d’un déjeuner-conférence avec Daniel Gagné, actuaire chez Mallette qui est venu nous entretenir des avantages et des caractéristiques du RRI.

De façon générale, le RRI est un régime très performant fiscalement qui offre la possibilité de capitaliser des montants en vue de la retraite. Il permet de constituer sa propre caisse de retraite à prestations déterminées puisque chaque année de participation donne droit à une rente viagère.

En plus, selon M. Gagné, le régime permet :

« -D’indexer la rente et d’instaurer certaines garanties en cas de décès prématuré;

-De capitaliser la rente par des cotisations déductibles d’impôt;

-De générer un rendement de la caisse de retraite à l’abri de l’impôt;

-De permettre des cotisations supérieures à celles permises par un REER conventionnel.»

La clientèle visée est constituée de hauts salariés qui désirent verser un montant plus important que la contribution maximale admissible au REER.

Plus précisément, il s’agit d’une personne:

« -Personne rattachée / lien de dépendance »

-Âgée entre 40 et 67 ans;

-Qui ne participe pas à un RPA/RPDB;

-À l’emploi d’une société qui est rentable avec des liquidités, qui peut utiliser les déductions fiscales et où la personne peut encore espérer travailler;

-Recevant un T4;

-Préférablement avec des services passés assez longs »

Toujours selon M. Gagné, les avantages du régime sont :

« -Facilité d’administration;

-Des économies fiscales importantes;

-La propriété des surplus actuariels;

-Des prestations plus élevées à la retraite. »

Fait important à noter, il est possible de faire des rachats de services passés. En outre, l’employeur peut assurer un rendement minimal de 7,5%/an à la caisse de retraite.

Si vous désirez obtenir de plus amples informations sur le régime de retraite individuel (RRI), je vous suggère d’en discuter auprès de votre conseiller financier et/ou comptable. Ces professionnels seront en mesure d’évaluer, avec vous, si le RRI vous serait avantageux.

Source : Document remis lors du déjeuner-conférence produit par Mallette

Source de l'image: pfala

 

Publier un commentaire