mardi 21 octobre 2008

L’insoutenable légèreté de certains gestionnaires

paresse C’est la fin de session et avouons que tout va très vite ces temps-ci. Une petite pause afin d’écrire ce billet. Bon je sais, on est en plein milieu d’octobre, c’est donc une période un peu bizarre pour une fin de session mais que voulez-vous mon programme est ainsi fait. Le travail, le MBA, les enfants…….la crise financière, alouette! C’est pas l’action qui manque.

Donc, ce week-end, c’est la fin du présent module avec trois examens et une présentation orale. Vous penserez à moi dimanche soir car c’est à ce moment que je relaxerai enfin!

C’est donc dans cet esprit, au moment même ou j’essaie d’assimiler la matière, de la comprendre, de l’analyser, de l’intégrer, de l’assimiler, que je tombe sur un article du journal Les Affaires qui traite d’une nouvelle tendance…..

Plusieurs sites (GetAbstract, SoundView, BusinessSummaries ) offrent maintenant aux gestionnaires la possibilités d’acheter des résumés des plus récents livres d’affaires

Autre preuve irréfutable que nous sommes définitivement arrivé à l’ère du pré-digéré, de la consommation rapide, du jetable, du «zapping», bref, du superficiel. Je sais bien que je suis sous pression ces temps-ci mais quand même….il y a des limites!

À moins que….

Si ces résumés servent simplement à se faire une rapide idée de la pensée de l’auteur et ainsi discriminer les livres à lire de ceux où nous passeront notre tour, ça me va. Tout est dans la façon d’utiliser de tels services au fond.

Mais comment apprécier la pensée et le génie de certains auteurs en lisant un…..résumé??!!

«No pain, no gain!» Cette célèbre phrase vaut tout aussi bien pour l’effort intellectuel.

À force de vouloir tout faire rapidement on risque d’avoir aussi une pensée….rapide, la pensée dite de la roulette de Blackberry. Tout tourne très vite mais à la fin il ne reste que des bribes, des miettes, des impressions.

J’avoue des fois avoir un peu peur de ces solutions-minutes, de ce fast-food littéraire. Certaines tâches ne s’y prêtent tout simplement pas. On a beau vivre à l’époque de l’Internet et du Blackberry il importe, à mon sens, de prendre du temps afin d’analyser en profondeur certains phénomènes et ainsi prendre de meilleurs décisions de gestion.

Vous êtes de mon avis?

Sur ce, je retourne à mes livres, n’ayant pas de résumé de ceux-ci à ma disposition je me dois donc d’y mettre l’effort afin d’être fin prêt pour les examens. ;)

 

Publier un commentaire