mercredi 11 mars 2009

Et si on vous congédiait par courriel?

communication

Vous aurez beau posséder un PhD en management, être à l’affut des plus récents modèles théoriques, être doué en stratégie ou encore posséder un charisme hors du commun, si vous n’êtes pas en mesure de communiquer adéquatement vous êtes fichu.

Dans le domaine de la gestion, nous sous-estimons, malheureusement, l’importance d’une communication efficace. Par communication efficace j’entend d’être en mesure de communiquer un message de la bonne façon, au moment opportun, aux bonnes personnes en utilisant le mode de communication approprié.

Les exemples de communication ratées sont légions. La dernière en titre, concerne HP qui prend la décision de diminuer les salaires de l’ensemble de ses employés, incluant les hauts dirigeants. L’annonce de cette décision s’est fait par…….courriel!

Nous sommes en récession, HP prend un décision difficile. Décision probablement justifiée dans les circonstances. En outre, l’entreprise agit de façon transparente sans parti pris puisque les salaires des hauts dirigeants seront davantage diminués que ceux des employés de première ligne. Par contre, l’organisation utilise un mode de communication pauvre soit le courriel. Aimeriez-vous que votre employeur vous communique une information si importante de cette façon? Ou encore vous congédie via message texte?

Il y certaines informations qui s’envoient très bien par courriel, comme la confirmation de l’endroit d’une réunion par exemple. À l’inverse, l’annonce de certaines décisions demandent d’utiliser des moyens de communication riches (discussion de groupe ou de façon individuel). L’annonce d’une baisse de salaire entre, évidemment, dans cette catégorie.

80% du travail d’un gestionnaire consiste à communiquer! Que se soit en rencontre individuel, en réunion ou même en saluant les membres de votre équipe le matin, vous communiquez continuellement. Comment alors négliger une partie si importante de votre travail?

Que reprochait les joueurs du Canadiens de Montréal à Guy Carbonneau?…..Manque de communication dirent-ils à l’unanimité. Loin de moi l’idée d’être en accord avec le congédiement de Carbonneau, bien au contraire, mais force est d’admettre qu’il a sous-estimé l’importance de mieux communiquer avec ses joueurs. J’ai entendu Éric Fichaud mentionner qu’il avait connu un grand nombre d’entraîneur dans la ligue Nationale qui communiquait peu ou pas du tout et qu’en conséquence Carbonneau avait fait un bon travail. Je répondrai à cela que c’était peut-être vrai auparavant. Par contre, les entraîneurs devront se faire à l’idée que la génération Y ne débarque pas seulement dans les tours à bureau mais aussi dans les vestiaires d’équipe de hockey et avec cette génération, il importe d’expliquer ses décisions.

Mieux vaut une mauvaise stratégie bien exécutée qu’une excellente stratégie mal exécutée. Et comment s’assurer d’une exécution parfaite? Entre autres, en communiquant efficacement.

La communication revêt une telle importance qu’il est intéressant d’optimiser le processus de communication au sein des entreprises.

Pour ce faire il est possible de faire l’inventaire des types de communication qui se déroulent au sein de votre organisation. Une fois cet inventaire effectué il vous est possible de déterminer pour chaque item, le moyen de communication à utiliser, qui doit communiquer cette information, à quel moment et via quel canal.

Vous pouvez aussi faire le design complet du processus de communication, en faire le «mapping» et le diffuser à l’ensemble de vos gestionnaires.

Vous vous assurerez ainsi d’optimiser vos communications externes et internes évitant ainsi de brûler vos meilleurs décisions sur l’écueil de l’incompréhension ou pire, de son ignorance.

Qu’en pensez-vous?

Publier un commentaire